Palme Verte du Tourisme 2020

Les lauréats 2020 de la Palme Verte du Tourisme

La Palme Verte du Tourisme : 3 lauréats 2020.

Le Comité du Tourisme des îles de Guadeloupe en partenariat avec la Semaine de l'Environnement décerne chaque année la Palme Verte du Tourisme. Cette récompense accompagne les établissements ayant une démarche éco-responsable dans leur développement économique.

Ce sont plus d'une vingtaine d'établissements qui, en 2020, ont candidaté à ce prix. Le jury a fait une première sélection n'en gardant que 11. Au sein de ces finalistes, ce sont finalement trois établissements qui ont été récompensés.

Les entreprises participant à ce concours sont toutes conscientes de l'empreinte écologique du secteur du tourisme et s'engagent donc dans une démarche visant à réduire drastiquement les effets de ce secteur d'activité sur notre archipel. Réduire sa consommation d'énergie, mieux maîtriser les consommations en eau, avoir une politique de retraitement des déchets sont autant d'initiatives qui seront valorisées.

Les lauréats gagneront une campagne digitale pilotée par le CTIG.

Cette année, trois établissements ont été primés. Il s'agit de :

 

Pousse Pousse dans Pointe-à-Pitre ! Découvrez les ruelles de la ville, Les street artistes
VTT des mers avec Bel' Mangrove Découvrez un environnement riche :  Le grand cul de Sac-Marin
Les cocotiers : proche de la nature Ecolodge Vieux-Habitants

 

 

 

Les infos de la précédente newsletter: 

D'une île à l'autre : La campagne 2020/2021 des îles de Guadeloupe.

Le comité du tourisme des îles de Guadeloupe lance une campagne de communication pour que les îles de Guadeloupe soient la destination à laquelle on pense lorsque les jours seront meilleurs. C'est un dispositif complet qui est déployé sur internet, les réseaux sociaux et la télévision. 

A travers l'histoire d'une petite fille devenant femme dont la vie est jalonnée de voyage dans les îles de Guadeloupe, c'est une véritable immersion qui est proposée. La campagne se décompose en trois actes. 

>

Depuis le 16 novembre, les pages voyage du site Leboncoin.fr sont habillées de bannières aux couleurs de notre destination. Ces pages sont visitées deux millions de fois par mois et assurent ainsi une belle visibilité à nos îles.

A compter du 18 novembre et jusqu'au 31 janvier 2021, la campagne se déploie également sur les réseaux sociaux et les principales régies publicitaires internet. Cela devrait générer plus de 180 000 visites sur le site internet des îles de Guadeloupe.

En dernier lieu, la campagne sera diffusée en télévision du 7 au 27 décembre 2020 sur 24 chaînes. Pour cibler au plus près les spectateurs ayant des intentions de voyage, les spots de 15 et 30 secondes seront diffusés autour des émissions portant sur les voyages, l'art culinaire et les expériences de découvertes.

Télécharger le dossier de la campagne

 

Portrait d'un acteur du tourisme: Valérie de Iguane House villas et micro spa

 

1- En quelques mots, pouvez-vous nous présenter votre parcours?

Prédestinée à une carrière scientifique avec mon diplôme d’océanographe en poche, un premier contact avec les Antilles dans les années 1990 en tant que skipper professionnel et monitrice de plongée pendant 5 ans m'a fait découvrir et aimer les îles de la Caraïbe avec un réel coup de cœur pour l’archipel de la Guadeloupe. Ces premiers pas dans le secteur du tourisme m’ont séduite !

Installée en tant que « terrienne » depuis 2006, les hasards de la vie m'ont fait trouver un terrain en bordure de falaise quelques kilomètres avant le bourg de Sainte-Anne et je me suis lancée dans l'aventure de la construction d'un site touristique tourné vers le tourisme durable et éco-responsable, afin de permettre à des amoureux du calme, de la nature et de la mer d'apprécier, le temps d’un séjour, toutes les beautés de la Guadeloupe et de ses îles avoisinantes.


2- Parlez-nous de votre établissement

Perché sur la falaise du flibustier entre Mare-Gaillard et Sainte-Anne, le site touristique « Iguane House Villas & micro spa » est composé de 4 villas conçues comme des suites hôtelières, au style contemporain et au confort 3 étoiles. Chaque villa dispose de sa propre piscine et de sa vue mer sur Marie-Galante. Les 4 villas sont lovées dans un écrin de végétation tropicale adaptée au climat sec, salé et venté du bord de mer. Chacune d’elle dispose de son jardin paysagé privatif permettant l’intimité de son open space (terrasse et piscine). Le jardin fait aussi la part belle aux plantes médicinales et aux arbres fruitiers permettant la confection de délicieuses préparations culinaires…

Calme et ressourcement sont les maîtres mots du lieu doté également d’en espace micro spa dans lequel chacun pourra bénéficier s’il le souhaite, de soins de bien-être personnalisés. Cet espace est également ouvert à la clientèle non hébergée.

Dès sa conception, le site a été pensé dans le respect de contraintes environnementales fortes afin de s’inscrire dans le tourisme du XXIème siècle, durable et éco-responsable, permettant de minimiser son impact énergétique et écologique : piscine à filtration 100% solaire, jardin paysagé aux essences adaptées au micro climat de bordure de falaise, récupération des eaux de pluie pour l’irrigation goutte à goutte des espaces verts, traitement des eaux usées par une micro-station d’épuration implantée sur le site, compostage de tous les déchets verts et organiques, éclairages extérieurs solaires, …... L’ensemble de ces contraintes est « indolore » pour nos clients qui bénéficient d’un confort 3 étoiles !

La villa "Passion" accueille 4 adultes (2 chambres, cuisine, salon, piscine et terrasses) et les villas "Mangrove", "Corail", et "Lagon" accueillent 2 adultes (1 chambre, 1 cuisine, piscine et terrasse par villa). Toutes sont ouvertes sur leur jardin tropical, leur piscine et la vue mer. La décoration intérieure des villas met en avant des artistes locaux qui donnent une nouvelle vie aux objets initialement voués à une fin moins glorieuse !

 

 

3- Comment traversez-vous cette période particulière ? A-t-elle modifié vos pratiques ?

Tout juste ouvert (janvier 2020) l’établissement subit de plein fouet l’arrêt du tourisme métropolitain et international. Le confinement du printemps a été mis à profit pour mener une réflexion sur notre métier « d’hébergeur de tourisme ». La créativité et l’adaptabilité sont de rigueur en ce temps où les pratiques touristiques sont plus que chamboulées. L’atout du site en cette période de pandémie, réside dans le fait que chaque villa est conçue pour un petit nombre de personnes (2 ou 4 maximum) et que chacune possède piscine et jardin privatifs. Il a fallu réajuster la durée des séjours pour s’adapter aux besoins de la clientèle locale, accélérer la mise en place de services de restauration en version « room service » afin de respecter la sécurité sanitaire de chacun, proposer des offres à la journée sans pour autant déroger à notre politique éco-responsable qui s’inscrit notamment dans des pratiques d’élaboration de repas « locavores » et « healthy ». Un défi relevé avec la collaboration de notre partenaire agence de voyage locale (Karib Inn).

 

4- D’après vous quels sont les atouts des îles de Guadeloupe ?

La diversité des paysages maritimes et terrestres ainsi que la variété du climat tropical font de notre territoire guadeloupéen une destination privilégiée qui ne demande qu’à être découverte (tourisme international) ou redécouverte (tourisme local) et invite fortement à la récidive tant ses visages sont pluriels : chaque île de l’archipel et chaque population îlienne possède une identité forte ainsi qu’une histoire propre. C’est en tout cas ce que mon expérience de skipper m’a permis de découvrir, de faire découvrir et d’apprécier en sillonnant l’arc antillais et plus particulièrement l’archipel de la Guadeloupe.

 

5- Comment voyez-vous le tourisme de demain ?

Pour le court et moyen terme, c’est un tourisme local ou de proximité (les îles proches) qui va s’organiser et se développer, j’en reste convaincue ! Crise sanitaire oblige, nous allons nous orienter vers la redécouverte de nos environnements proches tant du point de vue des paysages que des expériences humaines. C’est également un tourisme tourné vers le « voyage » responsable où chacun va se soucier de l’impact qu’il a sur l’environnement : distance parcourue, moyen de transport utilisé, attitude de consommation sur place…. Les possibilités sont nombreuses. A nous, professionnels du tourisme, d’être créatifs et innovants pour satisfaire la pluralité de nos clients. Tout plein d’histoires à inventer et de nouveaux défis à relever !

 

Découvrir Iguane House

 

Newsletter du 14 octobre 2020

L'écotourisme : une opportunité pour notre destination.

Focus destination

 

L'écotourisme est une démarche au sein de laquelle le visiteur ne veut plus seulement consommer la destination mais entend la préserver. Dans cette nouvelle façon de voyager, le touriste comprend, accepte et respecte l'engagement pris par son territoire d'accueil de préserver l'environnement. Notre archipel compte environ 20% de son territoire classé en zone protégée. Il y a évidemment le Parc National, les trois réserves nationales mais aussi les zones protégées par arrêtés préfectoraux et ceux étant sous la vigilance du Conservatoire de l’espace littoral et des rivages lacustres. En outre, depuis 1992, l'archipel est classé par l'UNESCO "réserve mondiale de la Biosphère". Il n'est donc pas utile d'insister plus sur les atouts de nos îles pour développer plus amplement ce tourisme qui connaît des taux de croissance oscillant entre 20 et 34% par an.

Comment se pratique ce tourisme ?

L'écotouriste favorise des activités non polluantes, se pratiquant en très petits groupes et est friand de rencontres instructives sur les écosystèmes de la destination. Ainsi, par exemple, l'écotourisme dans les îles de Guadeloupe met en avant des activités telles que la visite de la mangrove en moyen de transport non motorisé, les randonnées dans nos montagnes avec des guides pouvant instruire sur la faune et la flore, des randonnées palmées et des ateliers de sensibilisation à la préservation des coraux.

Du point de vue de la restauration, le visiteur choisira des établissements qui ont à cœur de se fournir via les circuits courts et qui travaillent du 100% local.

Côté hébergement, l'écotouriste fuit les grosses structures et privilégie les écolodges et petites structures ayant une démarche écologique. La récupération de l'eau de pluie, l'usage des panneaux et chauffe eau solaires, le compostage et la construction via des matériaux durables sont des points sur lesquels ils sont vigilants.

Le faire, c'est bien, mais comment le faire savoir ?

D'abord, au sein de votre communication sur internet, n'hésitez pas à mettre en avant les initiatives que vous prenez. L'écologie commence au sein de chaque foyer et encore plus lorsqu'on parle de structures touristiques. Si vous avez opté pour le solaire, si vous arrosez votre jardin avec une réserve d'eau pluviale, indiquez-le ! Ensuite, vos visiteurs apprécierons vos conseils, sous la forme d'une discussion ou bien d'un petit guide dans lequel vous consignerez les bons plans durables de notre destination.

Les labels

Il existe aujourd'hui, de nombreux labels reconnaissant une démarche écocitoyenne des structures touristiques. En Guadeloupe, le label "Esprit parc national" est octroyé aux structures qui ont des pratiques en adéquation avec les valeurs du Parc National.

La clef verte est un label international et neuf structures sont déjà labellisées en Guadeloupe.

Plus récemment, le CTIG décerne, durant la semaine de l'environnement la Palme Verte du tourisme

Il existe aujourd'hui plus de 30 labels qui reconnaissent les démarches écologiques pour les voyageurs.

 

Les infos de la Newsletter précédente:

Le Cocotel, un nouvel acteur de notre destination !

Dans des conditions particulières, le Cocotel, une nouvelle structure 4 étoiles, a ouvert ses portes à Saint-François.

 

Entretien avec ses propriétaires:

 

Quelle est l'origine du projet Cocotel ?

 

Il y a plusieurs années, Véronique et Laurent Verger ont eu ce projet d’ouvrir un jour dans leur vie un hôtel. Un projet un peu endormi par une vie de famille bien remplie et le quotidien professionnel. En 2017, lors d’un voyage touristique dans les îles de Guadeloupe, ils ont eu un réel coup de cœur pour l’île et ont pris la décision de tout quitter pour se lancer dans cette aventure.

Quand avez-vous ouvert et quelle est la capacité d'accueil ?

 

3 ans plus tard, après plusieurs péripéties et de longs mois de travaux avec un ralentissement du projet à cause du COVID, le Cocotel a ouvert ses portes le 10 juillet 2020. Le Cocotel propose 10 chambres équipées d’une terrasse privative vue piscine. Trois gammes de chambres ont été pensées en fonction des attentes des clients. Les chambres Confort et Prestige ont été imaginées pour créer un cocon de bien-être. La chambre d’Exception dispose de son propre jardin et d’un spa privatif dans un cadre très intimiste. Les chambres sont prévues pour 2 personnes soit une capacité de 20 personnes (avec la possibilité d’ajouter lit d’appoint ou lit parapluie pour les enfants). Une villa annexée à l’hôtel est également en cours de construction et sera disponible à la réservation dès le mois de décembre pour les familles ou groupes de 6 personnes.

Quel type de tourisme visez-vous au sein de votre structure ?

 

Le Cocotel est certifié 4 étoiles par l’organisme Atout France. La cible est assez large et les services proposés visent les résidents, les touristes (métropole, international) mais nous accueillons également des touristes d’affaires.

Pourquoi votre établissement se démarque-t-il ? En somme, pourquoi le Cocotel et pas ailleurs ?

 

Bien-être, élégance et authenticité sont les maîtres mots de notre hôtel à taille humaine où la relation client est pour nous essentielle. Nous avons souhaité créer un établissement chaleureux et convivial aux services haut de gamme. Nous ne manquons pas de conseiller nos clients sur les incontournables touristiques des îles de Guadeloupe. Son niveau 4 étoiles place la qualité d’accueil dans les priorités de l’établissement. L’architecture est authentique avec un style créole moderne avec ses 10 chambres colorées qui permet de profiter d’un cadre exceptionnel. Le lieu propose un jardin exotique où paradent plantes et arbres fruitiers. La piscine centrale équipée de ses chaises longues, de ses bains à remous et de sa nage à contre-courant permet de se rafraîchir. Quant au spa, tout aussi intimiste, il prolonge les moments de détente. C’est l’un des rares hôtel 4 étoiles dans la commune de Saint François. Le Cocotel fait la promesse d’une échappée d’exception en terre guadeloupéenne. Les clients en sont ravis et profitent de leur séjour comme une véritable pause de détente avec toujours un effet "Wahou" à leur arrivée de par la beauté du lieu. Le Cocotel a été pensé comme un lieu de détente, de sérénité et de repos. C’est un chez soi, presque que comme à la maison, où l’on s’occupe de tout. L’atmosphère y est paisible, l’invitation à la détente permanente.

Quelles procédures sanitaires avez-vous mis en place ?

 

Nous respectons les règles en vigueur. L’accueil des clients se réalise avec port du masque et distanciation sociale. Un sens de circulation a été mis en place ainsi que des entrées-sorties spécifiques pour la piscine. Le service petit-déjeuner/brunch est servi en terrasse privative, ce qui permet de profiter des espaces aérés. Les chambres et espaces communs sont bien sûr désinfectés quotidiennement.

Comment se sont déroulés les mois de juillet et août ?

 

Une agréable surprise pour cette ouverture dans le contexte actuel mais nous avons bien travaillé les week-end grâce principalement aux résidents guadeloupéens qui ont joué le jeu et ont profité de leurs vacances sur leurs îles.

Quelle est la visibilité que vous avez sur les prochains mois ?

 

Nous avons peu de visibilité sur les mois à venir, peu de réservations. Nous espérons que les résidents guadeloupéens auront envie de prolonger leurs séjours dans notre hôtel.

 

Pour en savoir plus, c'est par ici !