Surf trip

Surf Trip

  • Jour 1

    Le Helleux

    Le Helleux est le spot le plus accessible de l’archipel. Sur une plage de galets, le peak n’est qu’à quelques mètres de l’entrée dans l’eau. Des écoles et locations de matériels sont présentes sur la plage. 3 peaks du plus facile au plus difficile bordent la plage. Un spot kids friendly, des cours leurs sont proposés et les familles peuvent surfer et profiter de la baignade au même moment.

  • Jour 2

    La vague du port à Saint-François

    On se la joue détendu et on découvre un spot sympa sur Saint-François. La vague du port est située entre le port et la plage des raisins clairs. La mise à l’eau est aisée et le corail safe. Ici, c’est une droite qu’on surfe. Longue, la vague permet aux débutants de faire leurs armes et aux confirmés de surfer sans se prendre la tête. Un spot idéal pour les longboarders.

  • Jour 3

    à la cool à Bananier

    Rien de tel que de découvrir la Basse-Terre par le spot de Bananier. C’est THE spot de la côte Atlantique de la Basse-Terre. On vous le conseille pour les premiers jours car il s’agit d’un Beach break sécurisant sur une anse de sable. Le seul de l’archipel. Plage de sable noir, cocotiers et ambiance à la cool sont ici garantis ! En plus, le Rivage -Restaurant sur la plage- vous permettra une dégustation des saveurs locales. Alors, à vos planches, prêt, surfez !

  • Jour 4

    Port-Louis : The spot !

    Dans un décor absolument idyllique, quatre vagues s’offrent au surfeur. Pour les moins expérimentés la vague de l’anse du souffleur et celle faisant face au mirador sont les plus accessibles. Pour ceux ayant plus d’expérience, la vague de la Pointe-d’Antigue et celle dite du chirurgien sont les plus réputées. Attention, renseignez-vous sur les conditions, le spot ne fonctionne que pendant les mois d’hiver lorsque la houle du nord fait son apparition : de novembre à mars.

  • Jour 5

    LA chapelle à Anse-Bertrand

    Ce spot de reef est situé sur la très belle plage de la Chapelle. Comme Port-Louis, le spot ne marche que pendant les houles de Nord. 2 vagues, une droite / gauche accessible à tous sur la droite de la plage. Et une gauche, très proche du reef, dédiée aux surfeurs confirmés. Le courant peut parfois être fort sur ce spot. Spot familial avec des restaurants, douches et parkings à proximité.

  • Jour 6

    Le Moule : Toujours des vagues !

    Le spot du Moule est le plus fréquenté par les bons surfeurs de l’archipel, mais aussi ceux venus découvrir le surf en Guadeloupe. La difficulté sera de passer le reef lors de la mise à l’eau mais une fois cela fait, la vague permet à tous d’y prendre du plaisir. Ce spot exposé à l’océan Atlantique peut voir de beaux creux se former. C’est un spot prisé des shortboarders et professionnels / semi-professionnels.

  • Jour 7

    La Bouelle

    Un spot magnifique et sauvage qui voit dérouler ses vagues à flanc de falaises. Il offre des vagues avec de beaux volumes d’eau et une taille intéressante quand il fonctionne. Longbaorders et shortboarders y trouvent leur compte. Attention, l’entrée et la sortie sur ce spot restent compliqués. Débutants, il faut se faire accompagner car la sortie se fait par un petit passage qu’il faut connaître, et ne pas louper. Un spot intéressant, sauvage et difficile d’accès, donc peu peuplé avec une droite et une gauche.

  • Jour 8

    LA Caravelle

    Quoi de plus magnifique que de surfer dans une eau turquoise en face d’une plage bordées de cocotiers. C’est ce que propose les spots de la Caravelle. 3 vagues situées en face de la jolie plage du Club Med, ils raviront les intermédiaires comme les confirmés. 2 vagues du côté de la digue et une vague qu’on appelle la table chirurgicale, référence au wipe out parfois sanglants sur le reef. 20 bonnes minutes de rame nous embarquent sur des vagues rapides qui donnent directement sur le reef. Précautions à prendre tout de même pour terminer ses vagues.

  • Jour 9

    Petit Havre

    Le spot de Petit-Havre est idéal pour les surfeurs laissant conjoint et/ou enfant(s) sur la plage. En effet, une anse ombragée pleine de charme permet à ceux qui ne pratiquent pas d’être confortablement installés alors que le surfeur profite d’une vague de reef où il côtoiera des bodyboardeurs.