Les Saintes

Les Saintes

Éblouissantes!

Dans un écrin d’Atlantique, 9 îlots se dressent au sud-est de la Basse-Terre. Deux sont habités, sept sont demeurés sauvages : le tout compose Les Saintes. Cet archipel, rappelle étrangement les dédales des pirates d’un temps révolu.

Aujourd’hui, tourné vers les activités de la pêche et du tourisme, l’ensemble de l’archipel a réussi le difficile pari de faire cohabiter les promeneurs et les traditions saintoises.

Le charme de ses îles réside, pour beaucoup, dans ses paysages grandioses. Terre-de-Haut fait ainsi partie de l'association des plus belles baies du monde. Les Saintes se sont aussi des plages paradisiaques et époustouflantes, comme la baie de Pompierre ou bien le Pain de Sucre. Pour les plus courageux, ce sont aussi des randonnées, comme celle menant à la fortification du chameau et offrant un point de vue à vous couper le souffle.

L’archipel saintois ne serait rien sans les hommes et leurs traditions. Les canots de pêches et les nasses font partie de ce décor. Qui vient aux Saintes ne peut en repartir sans son Salako et son tourment d’amour…
Baie des Saintes sur un point de vue au Fort Napoléon pêcheurs remontant un filet de pêche avec du poisson à les saintes

Terre-de-Haut

La plage du pain de sucre à Les Saintes en Guadeloupe

Un bijou!

Si vous demandez aux touristes de retour de Terre-de-Haut ce qu’ils pensent de cette île, les qualificatifs ne manquent pas. On entend aussi bien parler du « Saint Trop’ » des tropiques, que d’une terre de traditions conservées. C’est justement parce que Terre-de-Haut, c’est tout cela à la fois, qu’elle plaît autant. Avec son bourg atypique et coloré, Terre-de Haut est aujourd’hui l’un des fleurons touristiques des îles de Guadeloupe.

La visite vous conduira, sans aucun doute, sur l’un de ses sommets où le Fort Napoléon est devenu un musée d’histoire où vous découvrirez entre autre la bataille des Saintes. Entouré d’un jardin parrainé par Monaco depuis 1986, les iguanes et les touristes déambulent paisiblement. De là-haut, l’archipel est visible dans son ensemble et ne pourra que vous éblouir. Plages, cocotiers, randonnées, patrimoine, restaurants et activités nautiques font que ceux qui y viennent ont tous un sentiment de nostalgie lorsqu’ils reprennent le bateau.

Superficie522 HA

Nombre d'habitants1 729

Haut de page
Haut de page

Terre-de-Bas

La discrète.

Beaucoup plus à l’écart de l’agitation touristique que sa voisine, Terre-de-Bas n’en demeure pas moins exceptionnelle. Petite par la taille mais grande par sa diversité, l’île a conservé toute son authenticité. Déambuler à pied y est possible tant les voitures se font rares, des minibus vous permettront de rejoindre les deux bourgs de l’île.

Quatre plages arborent chacune une couleur de sable différente. Quatre sentiers de randonnées satisferont les marcheurs, des plus aguerris aux plus novices. La Belle-Etoile et chez Eugénette vous feront savourer les produits bien frais de la pêche. Terre-de-Bas, c’est aussi un patrimoine avec une église datant du XVIIe siècle, les ruines de la poterie Fidelin et la culture du bois d’Inde.

La quiétude de l’île se ressent, se vit ; Terre-de-Bas devient alors une expérience !

Superficie945 HA

Nombre d'habitants1 269

Haut de page
Haut de page