Sur nos îles

Us et coutumes

Le Créole
La langue officielle en Guadeloupe est le français, mais le créole est toujours largement utilisé par une grande partie de la population. L'anglais est seulement parlé dans les grands ensembles touristiques. L'indicatif téléphonique de la Guadeloupe est le 590 depuis les pays étrangers. Du département de la Guadeloupe (y compris les Saintes, Marie-Galante, la Désirade, Saint-Martin et Saint-Barthélemy), vers la Métropole ou un autre DOM, il suffit de composer le numéro national à 10 chiffres de son correspondant. Pour appeler l'étranger et les Territoires d'Outre Mer: préfixe international 00 + indicatif national.

Petit ABCédaire créole
Voici quelques expressions que vous entendrez souvent et qui pourront vous servir !

Bonjou : Bonjour
Bonswa : Bonsoir
Doudou : Chéri
Sa ou fé ? : Comment ça va ?
Sa ka maché : Ça va.
Si ou plé : Je vous en prie
Ka ki là ? : Qui est là ?
Ka sa yé ? : Qu’est-ce que c’est ?
Resté la, an ka vin ! : Reste là, j’arrive !
Tanzantan : Parfois, de temps en temps
I pa bon : C’est mauvais
Annou ay ! : Allons-y !
Gidé mwen : Guide-moi
Ti-bo : Un baiser
Vini : Viens
Bagail la chô : C’est très chaud !
Mi plisi ! : Quel plaisir !
Mwen aimé ou doudou : Chéri(e) je t’aime.
Pa ni problem : Pas de problème.
Tiembè raid, pa moli ! : Tiens bon !
Fait bon i bon memm ! : C’est vraiment fameux !
An nou zouké ô swé a : Allons danser ce soir.
Ka fè ? : Quel âge as-tu ?
An kay fè on ti poz : Je vais me reposer un peu.
Ba mwen an CRS souplé : Donnez-moi un punch (citron, rhum, sucre) s’il vous plaît.

Cultes
La population guadeloupéenne est en majorité catholique ou hindouiste pour la population d'origine indienne mais on y trouve également des communautés juives, musulmanes, baptistes, adventistes, témoins de Jéhovah…
Les coutumes de l'île requièrent une tenue festive (endimanchée) pour assister au culte.

Fêtes et jours fériés
Les jours fériés en Guadeloupe sont les mêmes que ceux de la France métropolitaine. Seules quelques fêtes supplémentaires sont commémorées :

Février : Carnaval, du dernier dimanche de l'Épiphanie au mercredi des Cendres.

27 mai : Fête de l'abolition de l'esclavage

21 juillet : Fête de Victor Schœlcher, ancien député de la Martinique et de la Guadeloupe.

Août : Tour cycliste de la Guadeloupe.

Août : Fête des cuisinières à Pointe-à-Pitre.

Août : Concours des bœufs-tirants.

Novembre à Avril : Combats de coqs.