Nord Basse Terre

Les villes

Sauvage !

Atlantique et mer des Caraïbes bordent ce territoire sauvage. Rafraichissez-vous dans les cascades entourées de verdure, chaussez vos palmes pour une randonnée palmée dans le Grand-Cul-de-Sac et découvrez l'évasion plurielle du Nord Basse-Terre.

A cheval sur la Montagne, Sainte-Rose, Goyave, Deshaies, sont autant de noms synonymes d’ailleurs. Dans le cocon des villages de la côte-sous-le-vent, sur le bord de mer du Petit-Cul-Sac, le Nord Basse-Terre vous fera vibrer.

Deshaies

Basse-Terre

Une ville haute en couleurs

Idéalement situé en bordure de mer, au Nord-Ouest de la Basse-Terre, ce village de pêcheurs, longtemps coupé de la civilisation, doit son ouverture au tracé de la route la reliant à sa commune voisine, Pointe-Noire. Proches des îles de Montserrat et d’Antigua, les corsaires et autres flibustiers firent jadis sa renommée !

Aujourd’hui, le cacao, le café et la vanille dont l’essence est la plus recherchée au monde, sont les fleurons de son agriculture.

Vous y trouverez l’une des plus belles plages de l’archipel dans le quartier historique de Grande-Anse où se trouve également sa première église, ainsi que de nombreuses baies et criques qui, au coucher du soleil, se parent de mille feux ! Vous qui recherchez un lieu calme et pittoresque, voici votre paradis !

Superficie3 111 HA

Nombre d'habitants4 039

Haut de page
Haut de page

Goyave

Basse-Terre

Ville des rivières

Rien qu’à l’évocation de son nom les papilles frétillent.

Goyave est de ces endroits où les cieux semblent avoir été cléments. En effet, la forêt splendide offre de somptueuses randonnées. La balade de Moreau, vous fera déambuler loin du sol sur des ponts de bois, vous permettant ainsi de découvrir la flore et la faune de la Basse-Terre.

Cependant, son littoral offre également une vision idyllique du Petit-Cul-de-Sac. Son petit port et l’îlet Fortune sont de véritables lieux enchanteurs.

 

Superficie5 830 HA

Nombre d'habitants5 060

Haut de page
Haut de page

Lamentin

port de peche en guadeloupe

Culture et cultures !

La commune tient son nom du mammifère marin qui est en train d’être réintroduit en Guadeloupe, sur le site de Blachon. Le lamantin, herbivore marin, vivait, jusqu'au XIXe siècle, paisiblement dans les eaux de l’archipel.

La ville est aujourd'hui intégrée à l’agglomération pointoise et son territoire illustre parfaitement la richesse de la biodiversité guadeloupéenne. Mangroves, forêts et rivières débouchent sur la réserve du Grand-Cul-de-Sac marin qui offre de nombreuses possibilités de loisirs.

Pour que votre détente soit totale, l’espace thermo-ludique René Toribio de Ravine Chaude, dédié au bien-être et à la remise en forme, vous permettra de vous délasser dans une eau à 33°, riche de nombreux minéraux et dont les vertus sont reconnues. Le Lamentin dispose également d’une médiathèque et d’un ciné-théâtre pour ceux que la culture inspire.

Superficie6 493 HA

Nombre d'habitants13 434

Haut de page
Haut de page

Petit-Bourg

Basse-Terre

Grand attrait !

Le saut de la Lézarde, la Karujet, le parc de Valombreuse, … autant d’atouts que vous trouverez dans la commune de Petit-Bourg.

Aux portes de l’agglomération pointoise, elle est l’un des joyaux verts des îles de Guadeloupe. Commune la plus étendue de l’archipel, elle offre de somptueuses randonnées sur la chaîne montagneuse la surplombant. Insérée dans le Parc-National, elle offre une flore extravagante, colorée et dépaysante que l’on peut observer sur des chemins balisés. Les cascades seront l’ultime plaisir de vos balades en forêt. Petit-Bourg est aussi une terre de tradition avec la distillerie de Montebello, mais aussi de nombreux ouvrages architecturaux d’Ali-Tur.

Terre de sportifs, Laura Flessel est l'une des figures de Petit-Bourg.

Superficie12 556 HA

Nombre d'habitants20 528

Haut de page
Haut de page

Pointe-Noire

Basse Terre Pointe Noire

Terre d’authenticité

Envie de faire du vélo dans les arbres ? De cacao ? De découvrir les métiers du bois ? Bienvenue à Pointe Noire!

Petite commune de la côte sous le vent, elle demeure un lieu paisible où les savoir-faire traditionnels s’épanouissent. Le long de la mer, un port de pêche traditionnel, assure un ravitaillement en poissons juste sortis de l’eau. Un peu plus loin, vous découvrirez l’Habitation Côte Sous Le Vent qui témoigne de la richesse de l’archipel. Orchidées, arbres, papillons et histoire vous raviront alors que les enfants joueront aux jeux en bois.

Pointe-Noire est aussi le lieu où vous découvrirez le saut d’Acomat, magnifique cascade dans un cirque végétal.

Superficie5 845 HA

Nombre d'habitants7 689

Haut de page
Haut de page

Sainte-Rose

Basse-Terre

Quand tradition et authenticité ne font plus qu’un !

Entre la montagne et le Grand-Cul-de-Sac marin, une petite commune s’étend sur un littoral de sable rosé.

La commune aurait pu tirer son nom de la couleur de ses plages mais il n’en est rien, puisque son nom se rapporte à la Sainte Patronne des Amériques, Sainte-Rose de Lima. Sainte-Rose a conservé son activité agricole sucrière ce qui lui permet d’offrir aux curieux de belles visites de distilleries. Résolument tournée vers le tourisme, la ville a su faire de sa position géographique un point fort. Les activités que l’on y trouve sont à la fois dirigées vers la montagne et les randonnées mais, aussi, vers la découverte d’environnements protégés et préservés que sont la mangrove et l’immense lagon dont la nature l’a dotée.

Si vous voulez vous rafraîchir à l’eau sulfureuse de Sofaïa, palmer au milieu des poissons qui ont élu domicile sur la barrière de corail et découvrir la fabrication du rhum, Sainte-Rose vous plaira !

Superficie11 800 HA

Nombre d'habitants17 574

Haut de page

Office Municipal du Tourisme

Sainte-Rose

Esplanade de verdure, Place Tricolore
97115 Sainte-Rose
+ 590 (0)5 68 00 00

Haut de page