Circuit culturel

Culturel

  • Jour 1

    Bienvenue à Beauport « le pays de la canne »

    Découvrez un pan du patrimoine historique de Grande-Terre et des Iles de Guadeloupe ! Lieu de mémoire, d’émotion, aujourd'hui restauré, réaménagé et réhabilité, le site de Beauport vous invite à vivre une escapade au « pays de la canne » à Port Louis. Vous y découvrirez le procédé de fabrication du sucre à travers des animations sonores et visuelles, une histoire passionnante qui marqua le développement économique de toute une région. Embarquez dans le petit train pour une balade de 50 minutes à travers le domaine et les espaces boisés du nord Grand-Terre.

  • Jour 2

    Quand le passé donne de l'émotion

    Au Nord de la Grande-Terre, dans la commune de Petit-Canal, non loin du débarcadère duquel on aperçoit les marches aux esclaves, se dresse l'ancienne prison de Petit-Canal. Aujourd'hui, comme un symbole de la liberté triomphante, un figuier maudit à envahit les ruines. Ce mélange d'univers carcéral et de la puissance de la nature donne au lieu une impression mystique.

  • Jour 3

    Sur les traces de l’histoire Amérindienne

    Poteries, outillages, bijoux en coquillages ou pierres, vestiges des villages et des rites funéraires… Comment visiter les îles de Guadeloupe sans découvrir son passé. Au Moule en Grande Terre, le Musée Edgar Clerc retrace l’histoire amérindienne de l’île : le visiteur est plongé dans l’univers des différentes cultures précolombiennes qui se sont succédées en Guadeloupe.

  • Jour 4

    Place au plus grand musée consacré à l’esclavage

    Situé dans la rade de Pointe-à-Pitre sur le site de l’ancienne usine sucrière de Darboussier, s’élève le plus ambitieux lieu de mémoire jamais dédié à l’esclavage au monde. Le Mémorial ACTe, Centre Caribéen d’Expressions et de Mémoire de la Traite et de l’Esclavage est un centre d’interprétation, d’expression et de recherche témoignant de la traite des esclaves. Il se révèle « un lieu de recueillement, d’information, un lieu éducatif pour apprendre une histoire commune à l’humanité » et se présente comme un phare culturel ou prennent aussi place des expositions temporaires de tout 1er ordre ! Il a reçu le prix du Musée 2017 du Conseil de l'Europe.

  • Jour 5

    Fort Napoléon

    Le Fort Napoléon domine la baie de Terre-de-Haut. La visite vous fera sillonner les allées du jardin conservant des espèces rares qui cohabitent avec les iguanes. A l'intérieur du bâtiment, la fraîcheur est agréable et le musée vous fera découvrir l'histoire et les traditions saintoises.

  • Jour 6

    Un domaine pour musée : le Château Murat

    Partez à la découverte d’un Écomusée sans équivalent en France. Cette ancienne habitation, était consacrée au début du XIXe siècle à la culture de la canne à sucre. Au XXe siècle, le domaine étendu par la famille Murat comptait une trentaine de bâtiments. Aujourd'hui, il accueille l’exposition permanente en un même lieu de l’histoire des habitants de l’île en relation avec les collections et les bâtiments du domaine. Ce site unique permet de se rendre compte des conditions de vie, tant des esclaves que des maîtres. Il constitue le plus édifiant témoignage de l’économie sucrière coloniale à Marie-Galante.